Critique Culte:LEONA LEWIS I Am

« I Am » est le 4eme album de la chanteuse britannique Leona Lewis (sortie le 11 Septembre 2015). A 30 ans seulement elle a déjà remportée 23 récompenses, a vendu 35 millions de cd et son 1er single Bleeding Love s’est vendu à 13 millions d’exemplaires. Alors que demander de plus ? Un album pour sublimer son talent…

La pochette dévoile une belle jeune femme, qui déploie ses ailes pour s’envoler. La genèse de ce bel opus a été semée d’embûches. Leona doutée d’en venir à bout. Ecrivant sans préméditation, juste pour de plaisir de faire de la musique. Mais après maintes batailles elle en est sortie plus forte. Et délivre par la maintes occasion son album le plus personnelle.

De ce fait, sa voix puissante est remplie d’une confiance saisissante. Cette voix magique, gorgé de soul, r’n’b, belle et doré. Une voix chaude remplie de miel. Qu’elle maitrise parfaitement. Pour elle cela semble naturel de chanter tel un ange. C’est une voix inoubliable, rempli d’une émotion profonde. Sa voix de 3 Octaves, elle est mezzo-soprano est son plus bel atout qui a su conquérir des millions de fans. Et c’est légitime. Dès la 1ere écoute vous êtes bluffé et scotché par son naturel vocal.

C’est un album aérien, frais. Qui saura en surprendre et séduire plus d’un. Les pianos sont très présents et vraiment beau. On y découvre au fil des chansons une Leona intime, et bien plus forte qu’avant. Se relever après un chagrin d’amour, se retrouver, voilà son message maintenant. Un message cohérent avec sa propre expérience. C’est elle qui a écrit tous les textes et cela donne un album honnête. Réaliser par Toby God à qui on doit « Big Girls Don’t Cry » de Fergie ou le tube de Beyoncé « If Were A Boy ». Mais aussi les dernières productions de Madonna « Living For Love » et « Bitch ! I’m Madonna ». Les médias ont salué « Son interprétation et son écritures magiques en poussières d’étoiles dont sont faits les tubes. » Il a des ballades mais aussi des chansons aux allures club, qui traitent de l’empowerment (très tendance ces derniers temps). Et c’est dans ce registre qu’elle étonne et réussi à merveille. Il y a beaucoup d’elle-même sur ce disque. Et sans en faire des tonnes dans la production sur les sons modernes. Pas de scandales ni de provocation juste de l’émotion pure : sa voix, son feeling, son vécu elle donne tout, généreuse. C’est un album inspirant sur l’expression de la joie de vivre. Discret mais étrangement puissant, et apaisant je trouve.

Clôturer l’album par les versions acoustiques est un beau cadeau. Plus émouvant, plus simple, naturel. Ces versions prouve si besoin est après 12 chansons, tout le talent et la magie de son interprétation. Avec cet opus elle rejoint la lignée des chanteuses à voix tel que Withney Houston par exemple. En parlant de légende, Jimmy Page le guitariste de Led Zeppelin a récemment confié que son meilleur souvenir de scène était en compagnie de Leona en 2008 pour la cérémonie de clôture des JO de Beijing. Rien que ça !Cet album est le fruit de son affirmation personnelle et artistique.

Cela semble donne un album plus libéré tel une voix près à prendre son envol…

Critique Culte:LEONA LEWIS I Am

MES CULTES :

 

  1. Thunder : Elle revient avec le tonnerre et un cœur libre à nouveau. Accompagné d’un beau piano. « Je suis libre à nouveau » chante-t-elle de sa belle voix angélique. Cette chanson me fait penser aux classiques des 60’s. Le final est très beau il touche le ciel.
  2. Fire Under My Feet : La voix de l’intro. est prenante. Dès les vingt premières secondes Leona donne de la voix et vous scotche. Un hymne au pouvoir personnel chanter d’une voix profonde et motivante. Le piano est entrainant sur ce titre gospel qui vient d’elle.
  3. You Know Me When : La ballade de l’album, on ne fait plus de chanson comme ça aujourd’hui. Un beau piano voix.
  4. I Am : Aérien et fort. « Exister pour soi », cette piste contient une vraie force intérieure. Entrainant, les cordes finals sont sublime, vous emmène haut.
  5. Ladders : J’aime beaucoup ce genre de son frais, électro , simple.
  6. The Essence Of Me : Une de mes favorites. L’intro. et la fin est bonne. Sa voix si belle est limite mystique.
  7. I Got You : On dirait un chant gospel mixer avec de l’électro cela est étonnamment réussi. C’est exaltant. La voix aiguë est belle.
  8. Power : Un coup de cœur ! C’est le chant indien de Leona. La petite guitare et la batterie sont admirablement bien jouer je trouve. L’interlude auto-tuné est vraiment beau à écouter.
  9. Another Love Song : Un son club que Ibiza ne reniera pas. Cela aurait pu être un tube cet été. Forte, rapide, électro. Leona m’a vraiment surpris et séduit sur ce genre de morceaux. Sa voix est une merveille.

12. The Best And The Worst : Magnifique. Un piano voix de une minute ou Leona toute l’étendue de son talent. Comme qui parfois pas besoin de grande chose.

13. I Am (acoustic) : Merveilleuse version ou Leona prend grâce et s’illumine.

14. Thunder (acoustic) : Voilà que prouve la chanteuse mon dicton : « Quand on a une bonne chanson, on a une bonne chanson. » et dans n’importe quelle versions. C’est un bon morceau puissant. Epuré à la guitare sèche c’est très beau. Sa voix soul est à son apogée.

15. Fire Under My Feet (acoustic) : Un excellent moment. Pour une super chanson éclatante, passionnante. D’une voix profonde elle chante avec toute son âme et sa foi. Ou comment clôturer un album en beauté !

A ZAPPER :

  1. Thank You : Même si le thème des remerciements envers ses parents est louable et se veut émouvant, je ne ressens rien pour cette chanson. Sauf la voix sublime de la chanteuse.
  2. Think Skin : Malgré une bonne batterie cette chanson ne me touche pas elle me reste de marbre.
Retour à l'accueil