Critique Culte:JOHN NEWMAN Revolve

« Revolve » est le 2eme album de l’artiste anglais John Newman (sorti le 16 Octobre 2015).

Il est une des révélations musicales de ces dernières années. Son 1er album "Tribute" a rencontré un beau succès. Et son 1er single « Love Me Again » a connu un énorme carton. Atteignant la 1ere position des top avec 900 000 ventes à ce jour et 122 millions de streams. Il revient aujourd’hui avec un 2eme album très attendu.

La pochette nous rappelle une horloge, un jeton de casino et un ancien globe- terrestre. Quant aux photos du livret elles montrent John et ses musiciens en train d’enregistrer le disque, qui a lui-même réalisé du haut de ses 25 ans.

Enregistré entre Los Angeles, Londres et Miami. Notamment dans l’ancien studio de Michael Jackson. C’est un album aux allures de vieux films hollywoodien. Comme au temps de James Dean aussi. Un album court mais intense, comme une explosion. Une explosion de 37 minutes de talent ! Cela rappelle une traversée du désert. Ou John nous invite à un face à face avec lui-même, nous montrant ce qui la en lui. Avec ce disque vous aurez l’impression d’être lancer au grand galop, car c’est un CD sans temps mort, emporté.

Les batteries sont le moteur essentiel de l’album, tandis que les cuivres réveillent vos oreilles. Les guitares sont dignes d’un chef d’œuvre. J’aime beaucoup ce genre de guitare. Sur cet album tous les instruments sont joués à merveille. Et si vous avez envie de vous mettre à la batterie après avoir écouté cet album c’est normal. Vous faite de la Air Guitar ? C’est normal ! Vous tapez du pied ? Normal, vous dis-je ! Cet album en concert doit déchirer, sortait le Big Band. L’album est étrangement très visuel et on se met à voir défiler devant nos yeux des veilles voitures américaines, des volutes de fumé de cigarettes, des belles femmes chics aux yeux charbonneux ou des ballons de baudruches.

L’autre élément moteur de l’album : La voix de John Newman. Une voix profonde, grave et soul. Venu d’on ne sait où. Ce grain de voix nous ramène aux temps des gramophones. C’est totalement incroyable pour un si jeune âge. Aucune autre voix anglaise n’avait ce truc, à part bien sûr Amy Winehouse. Il a dans sa voix comme un moteur. Il chante avec une telle ferveur, que cela ne vous laisse pas insensible. Chaque note chanter par John Newman est comme un uppercut dont on ne se relève pas. Son interprétation à fleur de peau en fait un album majeur de cette année. Et un artiste qui a tous des plus grands.

Seul regret : il n’y a pas une seule chanson aussi puissante, forte et marquante comme « Love Me Again » il ne réitère pas le coup malheureusement. Son succès ne se dément plus avec ce disque enfiévré, tout comme sur Vevo/Youtube ou il culmine à 380 millions de vues. Ou sur Facebook et son 1,6 million de fans, twitter et ses 480 000 de followers ou sur instagram avec 100 000 de suiveurs.

Avec cet album enflammé John Newman saura réchauffer vos longues journées d’hiver…

Critique Culte:JOHN NEWMAN Revolve

MES CULTES :

2)Something Special : Cette putain de guitare électrique si Funky emmène le morceau à défiler comme une comète. Puis l’interlude à la trompette est planant, oui planant. Un morceau fort et rapide.

4)Lights Down : Une de mes favorites. Dès l’intro. le ton est donné : ce morceau puissant fait penser à Rocky. Le refrain est entêtant. La voix sexy, mature que ça en est insolent. Un morceau visuel et festif au pré-refrain irrésistible.

5)Come And Get It : Comment rester de marbre ? Inutile de résister à ce morceau Funky et rempli de joie contagieuse. Portée par l’enthousiasme de la jeunesse. Et la voix pleine de John mêlé à la guitare et incroyable. Les sifflements sont super et inoubliable.

8)Give You My Love : Les notes lancer par John sont comme des flèches en plein cœur. Les voix des chœurs sont capté de façon si claire, si limpide c’est très beau. Une excellente piste.

9)I’m Not Your Man : LE moment de grâce du chanteur. Un piano une voix. Rien à rajouter quand on atteint la perfection. Cette façon de chanter « I’m not your man » c’est fondant. Le soul de sa voix et l’émotion du piano en font une belle chanson. Que l’on doit, encore une fois à Toby Gad pour l’écriture.

10)Killing Me : Elle résume à elle toute seul tout l’album. Guitare irrésistible, voix profonde et trompette à tomber de sa chaise. La façon qu’il a de chanter « La la land » me tue. Il y a comme un esprit de fête et de délivrance dans cette chanson.

11)We All Get Lonely : Ce morceau a un Blues irrésistible. Un esprit Jazz aussi. Un gospel enfiévré mâtiné de Funk a la Michael Jackson. Terminer le disque par ce morceau c’est prendre un grand huit, il vous en fait voir de toutes les couleurs, on a ce sentiment que cela ne se termine jamais.

A ZAPPER :

1)Revolve feat . Idris Elba : Ou comment louper l’ouverture d’un album. Même si l’intention est bonne, l’émotion elle ne suit pas. Heureusement l’album n’a rien à voir avec ces deux minutes interminables.

7)Tiring Game feat. Charlie Wilson : Ce morceau n’est pas inaudible. Ce morceau n’est pas mauvais Ce morceau est juste trop long.

Retour à l'accueil