Critique Culte: Jack Garratt Phase

« Phase » est le 1er album du multi-instrumentaliste Jack Garratt âgé de 24 ans (sorti le 19 Février 2016).

C’est un album audacieux, singulier et sensible. Ou dès le 1er morceau Jack nous emmène dans son monde. Tout ce que vous entendais a été penser, créer, jouer et chanter par Jack. Il a écrit et jouer de tous les instruments, cela confine au génie. Il a aussi produit lui-même cet opus au studio Limbo de Londres, un 1er album de qualité.

Il dépasse les frontières musicales, sonores pour nous emmener ailleurs. Et c’est très, très bon. A l’aise dans tout plein de style : classique, pop, hip-hop, électro. C’est une galette faite de nappes électro sur des synthés emballant aux basses incroyable. Il y aussi une pointe de jazz, de RnB et un contenu de blues. Cela donne une expérience auditive inoubliable. Cela vous colle au cerveau.

Jack arrive à mélanger des instruments et à en faire des compositions magistrales. Du coup les 45 minutes que dure le disque sont trop courtes. Sur certains titres tout s’accélère, puis d’un coup cela ralentit… Le rythme est fort mais aussi apaisant, et donne un équilibre parfait du son. C’est aussi emballant que transcendant et cela vous fait bouger la tête en rythme. A des moments il y a une ferveur monacale. Je suis resté tétaniser face à autant de talent, d’émotions à la 1ere écoute du disque. Tel que certaines phrases qui chantent reste comme imprimer en vous.

Il y a une voix incroyable et je n’avais jamais entendu cela (à part chez l’unique Justin Timberlake). Il transmet une palette d’émotions très vastes : Les réminiscence de l’enfance, la sexualité, l’amour ou la fête. Et une telle précision vocale, émotion c’est beau. Comment un homme arrive à faire tout cela en même temps ?

Il fait partie de cette nouvelle vague d’artistes anglais à surveiller de près. Et rejoint ainsi la lignée de Disclosure, Ellie Goulding ou Florence And The Machine. Et en même temps on ressent l’inspiration des plus grand : Elton John, David Bowie ou George Michael. Avec des concerts jouer à guichets fermé en Angleterre, U.S.A ou en Europe cet album ce doit être le feu en live.

Maintenant il ne vous reste qu’une chose à faire : foncer écouter cet album synesthétique.

Critique Culte: Jack Garratt Phase

MES CULTES :

1)Coalesce (Synesthesia PT.II) : Un morceau époustouflant aux basses incroyables.

2)Breathe Life : Un morceau contagieux, positif et entrainant. Annie Mac de BBC Radio 1 le décrit comme : « Le titre le plus chaud du moment au monde. » et je suis bien d’accord avec elle.

3)Far Cry : Ou toute la grâce et la magie de sa voix s’exprime et vous enflamme. La façon que le synthé, les basses, et les sons électro. Se marient cela tient du génie. C’est aussi un peu jazzy sur les bords.

4)Weathered : Son 1er single est un titre plein mais aussi éthérée, rempli de sa marque de fabrique. Un titre unique, beau et doux.

6)The Love You’re Given : Dès les premières secondes on a des frissons. Une chanson émouvante. Une ballade émouvante aux vagues hip-hop. Sa voix sur ce morceau est juste sublime, aigu et j’aime trop ce genre de voix. Je pense que cette chanson est parfaite pour le réveil.

7)I Know All What I Do : Dès l’intro je l’ai aimé ! Ma favorite de l’album. Le son, la voix, le texte : c’est comme un voyage en mer. Et une chanson il nous embarque pour une expérience inoubliable.

9)Chemical : Encore une de mes préférés. Cette petite pépite disco/club c’est fou et inattendu. Mais cela fonctionne à merveille. D’un coup le morceau s’enflamme, c’est fou! Jack et sa voix atteignent des sommets rarement exploré. Electrifiant et dansant. Avec un interlude piano-jazz et son électro du tonnerre.

10)Fire : Tout est dit dans le titre ! Une merveille sonore rapide ou les nappes musicale font mouche. Si vous arrivez à vous relever après ce morceau, félicitation c’est que vous êtes toujours en vie.

A ZAPPER :

11)Synesthesia PT.III : Sur ce morceau Jack ne se donne pas à fond, du coup on reste sur sa faim. C’est comme du recyclage même si la fin du titre est explosive.

12)My House Is Your Home : Je ne trouve rien d’intéressant à cette chanson. Cela m’ennuie même. L’album se referme sur une note différente que le reste du disque.

Retour à l'accueil