Critique Culte: Gwen Stefani This Is What The Truth Feels Like

« This Is What The Truth Feels Like » est le 3eme album de Gwen Stefani (sorti le 18 Mars 2016).

Après 30 ans de carrière. Un groupe du feu de Dieu « No Doubt » et 2 albums solo magistrales. A quoi s’attendre pour ce 3eme opus venant de Gwen ? Modeuse invétérée, chanteuse a succès et mère de famille. Il retrace ses dix dernières années passées.

Tout d’abord le packaging est assez simple, dépouillé, comparé à ses derniers albums. J’adore les photos simples et naturelles. C’est comme un retour en grâce ! Le style du livret est super. J’adore ce genre de Artwork a la coloriage et carnet enfantin multivitaminé.

Pour elle qui est dyslexique l’accouchement de cet album a été douloureux. Prendre une dure séparation pour en faire une œuvre artistique, je trouve qu’elle s’en sort à merveille. C’est un album confession. Un disque simple mais qui après plusieurs écoutes se retrouve addictif. Même si cet album n’est pas aussi abouti que ses prédécesseurs, c’est un vrai plaisir de l’écouter. On retombe en adolescence. Je trouve que malgré tout, le titre de l’album est trop long. Mais vous savez ce que l’on dit : « Plus c’est long, plus c’est bon… ». Et cet album est vraiment bon. Avoir attendu 10 ans pour autant de qualité ça valait le coup.

Retrouvez le flow unique et inimitable de Gwen est super. Elle avait vraiment manqué à la musique je trouve. Elle rattrape toutes ces années d’absences. Sa voix, son grain est le même mais avec quelque chose de sexy et plus mature. Parfois avec une phrase ou une expression elle vous terrasse.

Un seul regret cela dit : qu’il n’y est pas les deux singles tubesque de 2015 Baby Don’t lie et Spark The Fire. Pourquoi ne pas les avoir inclues ? C’est dommage car elles auraient leur place. Comme souvent on retrouve chez elle ce côté rétro et enfantin que je kiffe.

Depuis que je l’ai découvert en 2005 ces ballades me touchent d’une façon inexplicable. Je les trouve super : mélancolique, belle, électro. Et c’est toujours le cas aujourd’hui, même sur ce disque. Ces chansons mid-tempo me touchent d’une façon unique. Je me rends compte que malgré les années et les chanteuses que j’aime il n’y a qu’elle qui arrive à me faire cet effet là avec ces ballades.

On se croirait dans une bande dessinée. Certaines intro sont trop bonnes. Il y a de beaux moments mêlant pop, ballades, hip-hop, rock et reggae. C’est un mélange frais et réussi. C’est rempli de bonnes vibes, de belles vibrations et bonnes transes. J’aime trop ça ! C’est un retour aux années 2000. Un album idéal pour rêver en regardant le ciel bleu aux nuages moutonneux.

Gwen Stefani est malgré tout restée elle-même…

Critique Culte: Gwen Stefani This Is What The Truth Feels Like

MES CULTES :

3) Where I Would I Be ? : Super piste rétro/jamaïcain c’est une bonne dose de bonne humeur.

4) Make Me Like You : Une petite tuerie ou j’adore ces « Oh God ! ».

5) Truth : Une de mes favorites ! C’est tout ce que j’aime chez elle. C’est une ballade planante et sincère, touchante. Sa voix est unique et totalement fondante.

6) Used To Love You : Une chanson émouvante a l’interlude pas mal.

8) Red Flag : Excellente piste aux basses mortelles. Ce flow unique qu’elle a en elle est présent ici.

9) Asking 4 It : Encore une de mes préférés. Le son hip-hop et le rap sont terrible te la guitare est remarquable aussi.

12) Rare : Dès le début (et lors de ma première écoute) je l’ai aimé ! La guitare je la trouve fantastique. Cette piste légèrement disco et LA meilleure chanson pop du disque. Un gros coup de foudre.

13) Rocket Ship : Une œuvre d’art musicale comme seule Gwen sait en faire ! Encore une fois Gwen envoie du lourd avec son flow.

14) Getting Warmer : Une mes favorites !! Elle contient un blues mélancolique, c’est tout ce que j’aime. Je fonds pour cette voix et ce refrain qui est clairement un truc de malade. Ce style d’électro est une réussite.

16) Splash : Contient une guitare électrique pour l’interlude 90’s qui est mortelle !! Elle clôt l’album de façon magistrale.

A ZAPPER :

10) Naughty : C’est quoi ce fourretout musical ? Cela en devient presque inaudible et ce morceau n’a rien de sexy ou coquin.

Retour à l'accueil