Critique Culte: Nick Jonas Last Year Was Complicated

« Last Year Was Complicated » est le 2ieme album du chanteur Nick Jonas (sorti le 10 Juin 2016).

Après le succès de son 1er album solo éponyme encensé par les critique et certifié platine, Nick Jonas revient et c’est là une révélation fracassante. Et avec le producteur Max Martin alias le pape de la pop l’album ne peut être que bon ! Au programme : une maturité indéniable, un sex-appeal du plus bel effet et une voix de fausset tellement irrésistible. C’est le genre de cd qui me fait fondre comme neige au soleil. Le packaging est trop canon. La couverture est une réussite : sexy, puissante, ténébreuse et magnétique. A l’image de l’album, donc. Les photos du livret et tout aussi réussi. Quant aux visuels de l’album je les adore, les vidéos sont super et le documentaire accompagnant l’album est très intéressant.

Je l’avais déjà remarqué dans les Jonas Brother. Genre : « Faites attention au petit dernier de la famille, lui il va tout casser plus tard… » En une heure il nous montre tout l’étendue de son talent : écriture, chant, interprétation. Les influences sur cet album sont multiples : Prince, Michael Jackson, la soul, la pop, le r’n’b moite. Pour un album intime, personnelle. Il s’inspire de sa rupture récente. Tout tourne autour du couple, une rencontre, une vie ensemble, la rupture, puis apprendre à vivre sans. Avec cet album il a réussi à se trouver, trouver un son, sa voix, son image et à l’imposer !

Les inflexions de sa voix sont bonnes, émouvantes, douce, sexy, groove, tranchante et directe. Il passe d’une tonalité a une autre, c’est assez bluffant. Il peut tout chanter. Ce grain de voix c’est unique, ensoleillé et animal.

Vous voyez cet album c’est comme un pot de crème glacé (au chocolat noir) le soir au fond de son lit. Cela peut paraître froid mais tout de suite vous appréciez les sensations que cela vous procure. Une année compliquée donne un des disques les plus réussi de l’année.

Il y a fort à parier que si l’année dernière a été compliqué, 2016 elle sera radieuse avec Nick Jonas

Critique Culte: Nick Jonas Last Year Was Complicated

MES CULTES :

02) Champagne Problems : Chanson festives et entêtante. Club à souhait, c’est juste du fun sans état d’âme. L’interlude est juste trop cool.

03) Close feat. Tove Lo : Si sensuel et tubesque. C’est une tuerie ce duo. Les basses sont à tomber. C’est le genre de chanson qu’a la première écoute on n’y fait pas attention. Mais ensuite elle devient excellente, puissante. Après réécoute elle devient addictive. Les voix de Nick et Tove se fondent en une harmonie sexuelle.

06) Bacon feat. Ty Dolla Sign : Une de mes favorites car ce morceau est un plaisir coupable. La voix dessus est juste fondante et sensuelle. Le petit rap de Ty Dolla Sign est trop bon en plus.

10) Under You : Mon coup de cœur ! C’est le genre de chanson à écouter en voiture. Une chanson un peu disco a la voix juste. C’est un peu planant que je ne peux résister. L’interlude ou il a une façon de chanter c’est trop bon et impressionnant. Les chœurs et sa voix se fondent en harmonie.

11) Unhinged : « Ballade sortez les mouchoirs ». On y ressent une telle sincérité. Émouvante à écouter uniquement si vous avez le cœur brisé. Il réussit très bien dans ce registre.

12) Comfortable : Une touche disco, un son frais, un peu pop, un peu boys band. Puis un bon petit rap.

13) Testify : Encore une piste que j’adore ! Elle met un sourire sur le visage. Et la guitare au milieu est vraiment bonne.

17) Chains : Oh la tuerie. Oh la voix. Oh les basses. Oh les poils. Oh les cœurs. Et toujours cette signature vocale et ce phrasé à tomber.

18) Levels : Joie de vivre. Fausset sexy. R’n’B et style unique. Ou comment vous faire vibrer de plaisir jusqu’à la fin.

A ZAPPER :

7) Good Girls feat. Big Sean : C’est un morceau lent, inutile.

09) Don’t Make Me Choose : Poussive, plate bref, elle ne m’intéresse pas.

Retour à l'accueil