Critique Culte: Fauve 150.900

« 150.900 » est le 1er album live du collectif Fauve (sorti le 1er Avril 2016).

Après une trilogie fantastique il ne manquait plus que le live pour clôturer cette belle aventure. Et dès le début on est embarquer dans leur univers unique, intense, particulier. Ce live est comme un défouloir. Il sonne comme un uppercut.

Le livret est sublime remplit de photos qui les montres en tournées, studio, dans leur quotidien. Leur univers visuel est renforcé avec ce genre de livret. Un beau livret qui nous plonge un peu plus dans leur intimité qu’a été ces 3 dernières années. Une aventure humaine, l’aventure d’une vie, une expérience inoubliable.

Cet album est encore meilleur que toutes leur discographie réunit. C’est-à-dire qu’en live tout est à son apogée. Leur talent éclate « Comme une bouteille de gaz dans une cheminée ! ». La voix du chanteur est trop puissante et émouvante. Mais aussi remplit d’une rage incontestée. Son phrasé est énorme. Puis la ferveur du public est palpable. La communion avec leurs fans est vraiment belle et fais partie intégrante de l’aventure. On ne voit pas le temps passé en leur compagnie. C’est très émouvant de revivre leur concert c’est comme un flash multicolore rempli de fort souvenirs. Ou comment revivre ces 3 années passées et 150.900 kilomètre parcouru. Ce live fait ressurgir de beaux souvenirs de ma vie mais aussi les plus durs moments, mais c’est une bonne chose.

Des paroles émouvantes, direct, instantanée ou l’on s’y retrouve. C’est la voix d’une génération ! Je n’arrive toujours pas à expliquer comment ça se fait que leurs paroles m’ont autant touché, marquer, guider dans ma vie. Selon moi ils arrivent à mettre des mots sur l’inexplicable. Et en font une richesse ou l’on s’y retrouve. C’est identitaire et révolutionnaire. Et en plus on y retrouve la suite et fin des fameux RAG.

Il y a comme une volonté de prolonger avec plaisir leurs chansons. Chaque intro et fin sont allongé, est du coup c’est encore meilleur que les versions album. Les batteries sont comme autant de pulsations de cœur qui stimule vos pulsions cardiaques. Tandis que les synthés se révèlent encore plus émouvants. Les guitares électriques sont juste les meilleures en ce moment dans le paysage français. Elles sont extatiques ! Le concert monte en puissance plus on avance et plus la fin du disque s’approche et s’annonce survolté. Il y a même un titre inédit comme une belle surprise. Mais aussi de belles reprises de leurs tubes dans des versions étonnantes et ça, ça te met une claque (Haut les cœurs, Azulejos).

Agrémentée d’une interview qui met en lumières leur vision des concerts et de Fauve. C’est très intéressant, originale et passionnant. On y apprend beaucoup dans ces confessions et ces souvenirs. Et en plus il y a des instrumental qui colore ces petites interviews, et même là le son est bon…

On ressort de ce concert totalement chamboulé…

Etes-vous prêt pour clôturer le voyage Fauve ?

Critique Culte: Fauve 150.900

MES CULTES c .d 1 :

2)Sous Les Arcades : Ils envoient du lourd dès la première chanson. La guitare électrique est vraiment trop puissante. Puis la voix du chanteur est trop bonne.

3)Nuits Fauves : Déjà que ce tube était une tuerie, là en live il déchire encore plus. La guitare est planante. La fin est faite pour avoir un arrêt cardiaque.

5)Voyous : Tellement violent et puissant. Je ne peux oublier la première fois ou je l’ai entendu en live, puis dans mon i-Pod !

9)Rag#7 : Super cette liste des villes visité par le collectif. Et forcément dès que ta ville est citée ton cœur bat fort. Le synthé et les chœurs sont super.

10)Sainte Anne : Quelle émotion de retrouver cette chanson en live, et ce dès l’intro. C’est une de mes favorites. Leur chanson la plus sombre enfin gravé sur un C.D.

13)Tallulah : Une version fun et entrainante. Ce morceau est trop bon… C’est délicieux et dansant. La basse de fin est trop groovy.

17)Jennifer : Elle est devenue instantanément une de mes préférés ! Encore une fois il m’émeut, me touche, nous décrit. Cette piste contient tous les codes du collectif.

A ZAPPER c.d 1 :

11)Rub A Dub : Un poil trop mélancolique, en live je trouve que ça casse tout. Cela ralentit le rythme. Et pourtant j’adore cette chanson. C’est un titre très poétique et sincère.

MES CULTES c.d 2 :

1)Hauts Les Cœurs : Sur ce morceau, plus qu’ailleurs, il y a la nature et la communion entre le collectif et les fans. En version ballade c’est comme une redécouverte. La voix du chanteur allié à la guitare acoustique est trop belle.

2)Azulejos : En live le Corp. A rajouter une superbe mélodie. De beaux instruments qui n’existent pas sur la version album. C’est une belle surprise émouvante. La fin est incroyable.

5)Loterie : Puissante musique, paroles marquantes c’est du talent explosif. C’est comme se retrouver face à un boxer qui finit par te mettre K.O.

6)Cock Music Smart Music : Tellement culte que je fonds sur ce morceau. Un de leurs meilleurs. C’est tellement fort et beau que cela file comme une comète. L’interlude est juste trop cool.

9)Paraffine : Déjà que je l’aimais trop, alors là je suis fan de ce live énorme ! Il déchire tout. La guitare est parfaite, les paroles sont parfaites, le synthé est parfait.

10)Blizzard : Le moment le plus chaud du concert, le plus extatique et emporté ! MA FAVORITE ! Les basses sont bonnes et groove sexy. Du début à la fin ce n’est que de l’euphorie. La fin est dingue. Le public aussi.

12)De Ceux : Puissante et forte comme une première fois où l’on fait l’amour. C’est très bon et passionné. On monte, on monte en puissance jusqu’à la fin qui est mortel.

17)Les Hautes Lumières : Des paroles magnifiques gorgé d’amour. C’est tellement beau. La voix est émouvante et jusqu’à la fin ils donnent tout et lâche rien. Ou comment bien clôturer ce concert.

19)Rag #9 : Comment le Corp. tire sa révérence en nous remerciant. C’est beau, simple, touchant, c’est eux ! Court mais puissant comme Fauve ! Je n’ai qu’une chose à leur dire : « Merci à vous, pour tout… ! ».

Retour à l'accueil