Critique Culte: The Weeknd Starboy

« Starboy » est le 3ieme album du chanteur The Weeknd (sorti le 25 Novembre 2016).

Après le succès phénoménal de son 2ieme album « Beauty Behind The Madness » vendu à plus de 1 500 000 exemplaires dans le monde, son retour était logiquement attendu. Le digne héritier vocal de Michael Jackson offre un nouvel album très réussit qui demande cependant, un temps d’adaptation, avant d’éclater comme une supernova à nos oreilles.

Portant toujours son a.d.n musical en lui : chaud, sensuel et puissant. Sombre et dangereux. Et son a l’allure épileptique mais éclatant. Le livret de l’album est un peu pauvre et pas terrible. Par contre les symboles de la croix et de l’éclair sont assez sympa je trouve. Les deux photos du chat son trop belles, Murphy Jr. (c’est le nom du chat qui assure comme modèle).

C’est funk, groove et r’n’b. L’électro y est moderne et visionnaire. Les Daft Punk ont vraiment apporté un son frais au chanteur. Il y a aussi de bonnes touches 80’s indéniables. Les basses sont lourdes et moites, rapides et sexy. Cet album est plus coloré que son prédécesseur. Je trouve cet album excellent pour aller à la fête foraine en amoureux.

Il y a clairement un duo qui sort du lot. C’est celui avec Future c’est une piste lourde, puissante, mais tellement bonne.

La voix du chanteur est comme gorgée de miel, elle a muri au soleil. Toujours aussi bonne et sensuel, il arrive à se dépasser sur « Starboy ». La façon dont il chante c’est unique, voluptueux, fondant et délicieux. Il y a là comme un gout d’interdit.

Laissez-vous tentez par le « Starboy »…

Critique Culte: The Weeknd Starboy

MES CULTES :

01) Starboy feat. Daft Punk : Rien à redire sur ce morceau, tout y est délicieux. Dès l’intro j’ai été tout de suite séduit ! Le flow et la façon qu’il a de chanter, de lancer les vers c’est fondant, tuant. Daft Punk ont vraiment assurer là.

02) Party Monster : Ma favorite car c’est exactement TOUT ce que j’aime chez The Weeknd. Lourde, moite et sombre. On touche là au génie. Je peux l’écouter en boucle.

03) False Alarm : Une piste rapide ! Tellement rapide et folle que parfois on a du mal à suivre le rythme. J’adore quand il lance le « False Alarm ! ». C’est assez 80’s et la fin est vraiment étonnante et belle, inattendu.

05) Rockin’ : Si cette chanson aux allures disco ne vous fait pas danser, rien n’y fera. Il y chante d’une façon qui lui est propre. C’est comme si ce morceau vous collez à la peau.

11) Love To Lay : C’est toute l’a.d.n de The Weeknd. Une de mes favorites. Succulente et transcendante. Ou sa voix et le son ne font plus qu’un. Parfait pour marcher comme un top model.

15) Nothing Without You : LA chanson de lover par excellence. Electro et sensuel.

18) I Feel It Coming : Une bien belle façon de clôturer l’album. Là encore c’est une bonne collaboration avec les Daft Punk. Sa voix est comme du coton, le son bon et régénérant. Ils envoient du lourd. La touche Daft Punk est reconnaissable mais tellement bonne. J’ai su qu’ils devaient la sortir en single.

A ZAPPER :

 

07) True Colors : Je n’aime pas cette chanson car je la trouve trop « guimauve ». Elle dégouline de « trop de choses.

08) StarGirl feat. Lana Del Rey : Je n’apprécie pas particulièrement Lana Del Rey, même si j’ai adoré leur 1er duo. Sa voix m’insupporte. Je pense qu’il vaut mieux laisser un bon souvenir parfois. Que de vouloir refaire un chef d’œuvre.

Retour à l'accueil