Découverte: Gunwood

Découverte country/rock, blues et profonde : le trio Gunwood sort son 1er album Traveling Soul. Et c’est une réussite.

Gunnar Ellwanger( guitares, voix), Jao Francisco « Jeff » Preto( basse, harmonica, banjo, percussions, voix) et David Jarry Lacombe(batterie, claviers, voix) forment un trio comme rarement la musique en voit naître en notre époque. Gunwood est naît de leur amour, passion pour la musique. Ces fans des Gladiators, Dubliners ou Leonard Cohen se connaissent depuis des années. Et sortent aujourd’hui leur premier opus « Traveling Soul ».

Un album comme on fait plus de nos jours ou pas suffisamment. Un son authentique, bluegrass, country, folk et un peu de rock. Enregistré au mythique studio Ferber à Paris en plein mois d’Août sent bon la forêt, les road trip entre amis et les U.S.A. Un album doux mais rythmé et parfois enfiévré d’une chaleur humaine. Ce truc qui me plaît dans cet album, ce truc sincère que l’on ne peut pas enfermer et que on ne peut que ressentir au plus profond de soi. C’est ce genre de musique(et tant d’autre) que mon père me faisait écouter étant enfant. Les guitares et basses sont excellentes elles vous transportent. 

Les voix sont grave, profonde respire a la liberté et offre une palette nouvelle de découverte. C’est comme une quête vers soi-même. Leur vidéo pour Rainchild, un de leur meilleur morceau les voit en live à L’Orangerie a Sceaux. C’est là en concert que la magie opère.

Prenez la route avec les Gunwood et leur album « Traveling Soul »…

Traveling Soul : Vous embarque de suite de sa mélodie douce mais imparable. Cette guitare et cette voix roque vous attrape et dès le deuxième couplet le morceau prend feu. La vérité et une nouvelle ligne de départ sont ici très inspirant.

Daydreams : Nerveux et plus rock j’aime bien.

Swimming : Une réussite pop simple, planante a la voix toujours captivante.

Sweat Holy Road : Juste une de mes favorite. Car les guitares de l’interlude sont à tomber. C’est entrainant, ensoleillé . La voix gorgé de miel est très bonne.

More : La ballade guitare/ voix du disque. Toute en émotion et pudeur, j’aime cela. Une folk simple et baigné de lumière.

Pour écouter ce bel album :

Ce live aussi vaut le coup d’œil :

Découverte: Gunwood

Des impressions sur Gunwood ?

Retour à l'accueil